10 regles d'or sur l'alimentation des chevaux

Bien nourrir un cheval n'est pas chose aisée. Il faut respecter une série d'éléments de base. Voici 10 principes dont il faut tenir compte pour le nourrir.

TIP 1 DONNER UN FOURRAGE GROSSIER DE QUALITÉ EN SUFFISANCE

Dans la nature, un cheval se nourrit pendant 14 à 16 heures par jour. Le système digestif est régulé par un afflux continu de nourriture riche en fibres, comme le foin, le préfané, l'ensilage.

Veillez dès lors à lui donner suffisamment de fourrage grossier de bonne qualité. Vu que la qualité du fourrage grossier peut être très variable et qu'il peut parfois s'avérer fastidieux d'en évaluer la qualité, il est possible de le faire analyser. L’analyse permet de savoir ce que vous donnez.

A titre indicatif, la quantité de fourrage grossier s'élève environ à 1,5 kg par 100 kg de poids vif. Un cheval de 600 kg doit environ recevoir 9 kg de fourrage grossier.

TIP 2 DONNER DE L'EAU FRAÎCHE

Veillez à mettre de l'eau propre fraîche à tout moment à la disposition de votre cheval. Il doit toujours avoir de l'eau propre à sa disposition aussi bien en pâture qu'en stabulation ou dans le paddock. Les chevaux boivent environ entre 15 et 30 litres d'eau par jour. La quantité varie fortement en fonction de la température et des prestations à fournir. Ne donnez pas trop d'eau froide d'un seul coup et surveillez la température de l'eau en été.

TIP 3 OPÉRER UNE TRANSITION PROGRESSIVE DE LA RATION

Chaque changement opéré dans la ration d'un cheval doit s'effectuer progressivement. Il faut environ 7 à 10 jours pour changer d'aliment concentré en diminuant petit à petit la quantité de l'ancien concentré et en augmentant lentement la quantité du nouveau concentré. Par ailleurs, le passage du boxe au pré ou du pré au boxe doit lui aussi s'opérer progressivement pour éviter tout problème de métabolisme. De même, d'autres changements dans la ration doivent toujours s'opérer lentement. L'appareil digestif peut également réagir au changement de fourrage grossier. Dans ce cas, opérez progressivement la transition de l'ancien fourrage grossier vers le nouveau.

TIP 4: SERVIR DES PETITES PORTIONS PAR REPAS

Un cheval est doté d'un estomac de petite taille, d'une capacité d'environ 8 à 15 litres, qui représente 7 % du volume du tube digestif. Dû à la taille de son estomac, un cheval de 600 kg n'est pas capable d'ingérer plus de 3 kg d'aliments concentrés par repas. Répartissez dès lors la ration d'aliments concentrés en différentes portions sur la journée. En outre, il est aussi possible de ralentir l'ingestion en mélangeant fourrage grossier et aliments concentrés. Cette association force le cheval à mastiquer davantage, ce qui est préférable pour la digestion.

TIP 5 NOURRIR LE CHEVAL PLUSIEURS FOIS PAR JOUR

Un cheval étant dépourvu de vésicule biliaire, les sucs gastriques affluent donc continuellement dans l'intestin grêle.

Pour garder un rythme digestif, il est important de servir plus souvent des petites portions. Répartissez les aliments concentrés en 2 à 4 portions par jour et ne laissez pas le cheval plus de 6 heures l'estomac vide. Ce délai est même de 1 heure maximum pour les chevaux souffrant d'ulcères gastriques.

Donc, servez lui du fourrage grossier au moins trois fois par jour. Essayez en outre de respecter un régime alimentaire fixe.

TIP 6: COMMENCER PAR LE FOURRAGE GROSSIER LE MATIN, PUIS L’ALIMENT CONCENTRÉ

Si un cheval ne dispose pas de foin ou de paille la nuit, il est alors préférable d'enclencher la digestion le matin avec du fourrage grossier, puis de donner ensuite un aliment concentré. Un fourrage grossier engendre une forte production de salive et enclenche la digestion, ce qui permet à l'animal de mieux digérer l'aliment concentré. Le cheval étant déjà un peu rassasié après l'ingestion de fourrage grossier, il mastiquera donc mieux l'aliment concentré.

TIP 7 NE PAS SERVIR D'ALIMENT CONCENTRÉ AVANT UNE PRESTATION

Ne servez pas de grosses quantités d'aliments concentrés au cheval juste avant un effort. Ne lui donnez pas de concentré 3 heures avant un travail lourd. Par contre, vous pouvez lui servir une petite quantité de fourrage grossier au préalable. Travailler l'estomac plein n'est pas agréable, mais peut aussi entraîner une hypoglycémie 2 heures environ après avoir mangé. Ce qui peut réduire les performances. Pour associer des petites quantités d'aliments concentrés à un effort léger, il vaut mieux ne pas donner d'aliment concentré dans l'heure précédent la prestation.

TIP 8 NOURRIR LE CHEVAL AVEC SOBRIÉTÉ

Soyez vigilant en donnant d'autres aliments comme du muesli, de la bouillie, des carottes, des pommes et d'autres friandises.

Une ration qui varie le moins possible est bénéfique à un cheval.

Le mieux est de lui donner une bonne ration équilibrée constante. Friandises et autres extras peuvent perturber la ration et suralimenter le cheval.

Apporter un supplément de vitamines et de minéraux est normalement superflu.

L'apport de suppléments a seulement un impact dans des cas exceptionnels. Veillez avant tout à soigner la ration de base en donnant un fourrage grossier de bonne qualité et adaptez la quantité d'aliments concentrés en fonction des prestations à effectuer et de la condition physique du cheval.

Regardez ensuite quels suppléments sont nécessaires, du moins si la ration composée révèle une carence.

TIP 9 VEILLER À SA DENTITION

Une bonne digestion commence par une bonne dentition. Une mauvaise dentition peut entraîner une réduction de l'ingestion de substances nutritives.

Faites régulièrement contrôler la dentition du cheval par un dentiste équin, au moins une fois par an.

Il est surtout très important de contrôler la dentition des chevaux plus âgés.

TIP 10 VERMIFUGER LE CHEVAL

Les vers constituent un problème bien connu chez les chevaux et peuvent avoir des conséquences néfastes sur leur santé. Les chevaux avec de vers peuvent maigrir fortement parce qu'ils ne sont plus capables d'assimiler correctement les aliments. Veillez à le vermifuger régulièrement en alternant les produits pour éviter toute résistance. Une analyse du crottin permet de cibler le meilleur vermifuge pour votre cheval.

Sachez ce que vous donnez, examinez la ration d'un œil critique, élargissez le champ de vos connaissances et consultez toujours un expert en cas de doute!

Découvrez toutes les dernières nouvelles ici

EquiFirst Headquarters
Eugeen Meeustraat 6, 3170 Merksem (Belgium)
info@equifirst.nl

EquiFirst Nederland
Postbus 30, 3440 AA Woerden
info@equifirst.nl

© 2021 Arvesta. Tous les droits sont réservés.
Arvesta